multimedialabpoule

Qu’est-ce que la réverbération ?

La persistance du son.

Qu'est-ce que la réverbération ?

L’enregistrement du son s’effectue idéalement dans un espace adapté – un studio ou un auditorium – conçu selon des normes acoustiques assurant une propagation équilibrée, nette et précise des ondes sonores, et isolée des bruits extérieurs.

En fonction de son volume et du revêtement des surfaces, chaque lieu possède cependant sa propre acoustique, son ambiance, sa propre résonance.

RÉVERBÉRATION ?

La réverbération est la persistance du son dans un espace, après l’interruption de la source sonore. Cette persistance est due à un mélange de réflexions directes et indirectes du son, rebondissant sur les parois d’un local en décroissant progressivement.

Les parois réfléchissantes (béton, vitres, miroirs, revêtements lisses et durs, etc) favorisent la réverbération. Le son rebondit littéralement, comme un faisceau lumineux sur un miroir. À l’inverse, les surfaces à textures poreuses réduisent la réverbération en absorbant le son. Les surfaces irrégulières (bombées ou en volumes complexes) dispersent les ondes sonores. De même, si les parois d’une pièce (murs, sol et plafonds) ne sont pas parallèles, la réflexion des ondes sonores se fatigue. Des cloisons mobiles dotées d’un revêtement absorbant sont utilisées en studio pour contraindre et contrôler l’espace sonore.

A contrario, l’absence de réverbération est observable dans une chambre ou salle anéchoïque, dont l’objet est d’annuler toute réverbération en absorbant les ondes sonores par différents procédés (revêtements et matériaux poreux, structures de polyèdres).

Grey line

À ce propos, voici deux étonnants courts-métrages de Vincent Rouffiac, exploitant judicieusement le phénomène de la réverbération. Il s’agit bien entendu ici uniquement de réverbérations naturelles, c’est précisément le propos du film.

Grey line

The Wikisinger, Vincent Rouffiac, 2015 :

the Wikisinger from Touché Videoproduktion on Vimeo.

Grey line

Making of : The Wikisinger – behind the scenes :

Grey line

The Wikidrummer, Vincent Rouffiac, 2015 :

The Wikidrummer from Touché Videoproduktion on Vimeo.

Grey line

[The User] (Emmanuel Madan et Thomas McIntosh) : Silophone (2000-2001)

Silophone est une intervention permanente dans le Silo n° 5, un bâtiment de stockage de grain abandonné dans le port de Montréal.

Long de 500 mètres et contenant plus de vingt étages, le bâtiment est un vaste complexe formé de 115 chambres de stockage verticales, chacune de 30 mètres de hauteur et de 8 mètres de diamètre. Cette structure constitue un environnement sonore aux propriétés acoustiques extraordinaires, notamment un temps de réverbération de plus de 20 secondes. Les sons produits à l’intérieur du silo sont transformés de façon spectaculaire par cette acoustique inhabituelle.

[The User] :: Silophone @ The Kitchen (NYC) 2001 from Undefine on Vimeo.

Par un système de parlophone, Silophone permet aux utilisateurs de transmettre leur voix à l’intérieur du silo, et d’entendre l’extraordinaire réverbération produite par cette “chambre“ résonnante.

Silophone from Daniel Ottini on Vimeo.

Voir quelques photos :
https://flickr.com/photos/7916414@N06/5799964067/
https://flickr.com/photos/cogdog/7412283530/
https://flickr.com/photos/jiblite/2720225303/
https://flickr.com/photos/cogdog/7412281420/

L’espace acoustique du silo a été également rendu accessible de différentes manières, notamment via un site Web participatif (silophone.net, aujourd’hui inactif, permettant à des utilisateurs du monde entier de se faire entendre dans l’installation) et un système d’accès par téléphone à l’aide d’un numéro dédié.

Lien vers la page de présentation sur le site des artistes :
http://www.undefine.ca/en/projects/silophone/

Grey line

Liens.

Jean-Louis Migeot : Chambres réverbérante et anéchoïque de l’ULg [Video Youtube].
L’article Réverbération (acoustique) sur wikipédia.

Grey line

Cours de création sonore
ESA LE 75 (Woluwe Saint-Lambert), 2016-2017 / HEAJ (Haute École Albert Jacquard, Namur), 2018-2019
Professeur : Marc Wathieu.

Grey line

Mots-clé : performance, voix, instrument, enregistrement, ambiance, réverbération, distance, plan sonore, acoustique, résonance,

Grey line


Post a comment

You must be connected to post a comment.