multimedialabpoule

Gestion de la Boîte à Gants / Valorisation du déchet

Création d’un nouveau cours technique à l’Erg !

Gestion de la Boîte à Gants / Valorisation du déchet

Septembre 2019 : grand plaisir d’annoncer la création d’un nouveau cours technique à l’Erg, en lien avec notre récupérathèque ! : Gestion de la Boîte à Gants / Valorisation du déchet.

Grey line

TÉLÉCHARGER LA PRÉSENTATION DU COURS.

icon_pdf.gifTélécharger le PDF.

Grey line

QU’EST-CE QUE LA BOÎTE À GANTS ?

La BàG (Boîte à Gants) est la récupérathèque mise en place en 2018 à l’Erg par les enseignant·e·s et les étudiant·e·s, avec l’aide précieuse de Olivier Milis (co-créateur de la Récupérathèque de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon) et le partenariat de Benjamin Lasserre de l’asbl Rotor, collectif bruxellois de récupération et réemploi de matériaux de construction.

Il s’agit d’un projet porté par l’ensemble de la communauté de l’école.

Les écoles d’art sont de grandes productrices de déchets. La BàG vise à la réduction de ces déchets et du gaspillage, via un tri sélectif et un reconditionnement de matériaux comme le bois, le papier, le verre, le métal, etc afin de permettre et d’organiser leur réemploi.

Le fonctionnement de la BàG repose sur une monnaie locale : les Glocks, qui peuvent être gagnés en faisant des permanences, en prestant des services, ou en apportant des matériaux à recycler.

Outre son aspect pratique, nous voyons la BàG comme un exemple concret d’alternative possible, imprégné d’une philosophie de vie durable et éco-responsable qui s’inscrit dans une volonté réelle de changer notre rapport à la consommation.

RÉSEAU D’ENTREPRISE

En parallèle, un processus de récupération dans un réseau d’entreprises variées vise à constituer un stock de matériaux accessibles pour les étudiant·e·s (plexi, pigments et peintures de qualité, vinyls, tissus, etc).

SUBVENTION & PRIX

En 2019, une subvention de l’ARES a permis la mise en place d’un atelier technique de reconditionnement sur le plateau Art (connecté à la BàG) ainsi que l’achat d’un vélo cargo pour les transports de matériaux.
Le prix Zero Waste Student Challenge décerné à la BàG a permis le développement d’une application open source destinée à la mise en ligne des matériaux disponibles.

Le site de la BàG.

Le SAS

La BàG veillera également à mettre en place un réseau de collaboration avec Le SAS (technothèque collaborative, créative et pédagogique), un projet de récupération de matériel électronique (écrans, périphériques, etc) à coût zéro, créé sous l’impulsion du cours d’arts numériques à l’Erg et de l’entreprise d’économie sociale CF2D à Anderlecht.

Plus d‘infos sur Le SAS.

LA FÉDÉRATION DES RÉCUPÉRATHÈQUES

La BàG fait partie de la Fédération des récupérathèques dont la mission est d’essaimer le modèle “Récupérathèque” dans toutes les écoles de création d’Europe.

Le site de la Fédération des Récupérathèques.

Grey line

Erg : La Boîte à Gants

Grey line

LES OBJECTIFS DU COURS

Le cours technique Gestion de la BàG / Valorisation du déchet vise à assurer la continuité et la pérennité de la récupérathèque comme outil ─ via la création d’un collectif d’étudiants responsables de son fonctionnement ─ et la passation, l’apprentissage et la création des outils des gestion collective (apps, site internet, agenda partagé, outils open source, etc) et de communication interne et externe à l’école (affiches, brochures, relations avec les structures bruxelloises, etc.)

L’ambition de la BàG est également de devenir un acteur au sein de l’école, proposant à tout moment soit un workshop durant la Winter school ou durant le séminaire de l’Erg, soit une exposition ou autre projet spécifiquement pensé pour la galerie, ou soit encore une activité durant les journées portes ouvertes. Tout en restant ouverte au opportunités de collaboration qui pourraient se présenter à l’extérieur de l’école.

Il ne s’agit pas uniquement de gérer et de faire fonctionner. Il s’agit aussi d’imaginer sur des bases nouvelles la production de l’art et ses enjeux : que veut dire aujourd’hui produire un travail artistique ? Comment peut-on imaginer autrement la chaine de production (avant et après/production et stockage) ? Comment mettre en place des solutions économiques de production qui correspondent aux moyens disponibles et à la situation des mondes qui nous environnent ?

L’Erg est une école d’art de recherche et d’expérimentation, la BàG est une alternative possible à la surconsommation de matériaux neufs. Il n’est pas rare de voir des réalisations éphémères, constituant une étape dans le processus de création, et dont les matériaux peuvent à nouveau entrer dans le circuit de recyclage. Ce type de séquence de travail questionne de fait les notions d’éphémère et de trace.

Ce cours est un moment de collaboration entre enseignant.e.s et étudiant.e.s, basé sur la gouvernance partagée via l’intelligence collective (approche indispensable dans une récupérathèque pour apprendre à travailler en équipe).

Son objectif sera de valoriser non seulement l’engagement et la créativité des étudiant.e.s par rapport au fonctionnement de la BàG, mais aussi les propositions qui tendent à déverrouiller la pensée classique autour des processus de production et à provoquer de nouvelles formes artistiques.

Grey line

Merci à Laurence Rassel, Simona Denicolai, Ivo Provoost, Éric Angenot, Frédéric Gaillard, Bernadette Kluyskens, Marcos Mateos, Marie Feyereisen, Olivier Milis, François De Jonge.

Grey line

Mots-clé : Erg, École de Recherche Graphique, Bruxelles, Récupérathèque, La Boîte à Gants, Réemploi,

Grey line

LIENS

→ Le site de la Boîte à Gants : http://www.erg.be/BAG/
Le site de la Fédération des Récupérathèques.
Le projet Le SAS : présentation et informations.

Grey line


Post a comment

You must be connected to post a comment.