multimedialabpoule

Survie en milieu hostile

Erg, arts numériques [2018-2019] : Exercice 1.

Survie en milieu hostile

Grey line

Un projet dans le contexte du cours ‘Arts numériques – Atelier’ du pôle Art à l’Erg (École de Recherche Graphique) 2018-2019. Professeur : Marc Wathieu.

Grey line

Télécharger cet énoncé.

icon_zip_big.gifTélécharger le PDF zippé (86 Ko).

Grey line

Il n’est pas dans mes habitudes de ré-utiliser un projet, mais j’ai néanmoins trouvé utile de réitérer ce thème exploité il y a 2 ans, en raison notamment de certaines actualités peu glorieuses (exactions de Facebook, surveillance accrue dans les espaces publics, climatosepticisme, etc).

Grey line

EXERCICE 1 : Survie en milieu hostile.

OBJECTIF.
Créer un projet interrogeant la notion de survie dans un contexte de nouvelles technologies, ressenties − à tort ou à raison − comme menaçantes, hostiles ou agressives.

Quelles seraient les nécessités de se protéger, contre quoi ?
Logiciels et applications, technologies dans la ville, informatique personnelle, citoyenneté électronique…

Mots-clé :
protection, alerte, solidarité, survie de l’espèce, instinct de survie, lutte, résistance, solidarité, contre-information,

Les domaines :
identité, données personnelles, biométrie, surveillance, drones, CCTV, reconnaissance faciale, espaces publics ou privés, traces électroniques, cookies,

Les moyens :
urban hacking, réappropriation, détournement, tactical media, subvertising, activisme, stratégie, tactique,

Grey line

ÉTAPES.

01.
Identifier en quoi un milieu (ou une situation) se montrerait menaçant, hostile ou agressif (ou du moins serait ressenti comme tel).
Table ronde, discussion, mise en commun d’infos.

02.
Moyens de survie, de protection.
Concevoir et réaliser un outil ou une stratégie de résistance, de protection envers ce milieu ou cette situation.
Ce projet peut-être réalisé en duo.

03.
Suivi individuel ou en duo.

04.
Publication et partage en ligne de votre projet.
Expliquer précisément comment ça marche, même si il s’agit d’un prototype ou d’une fiction.
Envoi d’un lien à marcwathieu [at] gmail.com

Grey line

ARAM BARTHOLL : KILLYOURPHONE.COM (2015)

ARAM BARTHOLL : KILLYOURPHONE.COM (2015)

Ce qu’il faut savoir : même éteint, un smartphone ne peut empêcher votre localisation.
Pour s’en protéger, Killyourphone.com propose un atelier ouvert : les participants sont invités à confectionner leur propre pochette isolante pour leur smartphone. Inspirée par le principe de la cage de Faraday, cette pochette empêchera toute émission ou réception de signal. Cet atelier est autonome, il peut être organisé par vous-même chez vous avec vos amis et voisins. L’objectif : discuter de la surveillance et apprendre à coudre !

LIENS
https://arambartholl.com/killyourphone/
https://killyourphone.com/
Even powering down a cell phone can’t keep the NSA from tracking its location

Grey line

ARAM BARTHOLL : PAN, TILT AND ZOOM (2018)

ARAM BARTHOLL : PAN, TILT AND ZOOM (2018)

Trois caméras-dôme de surveillance sont installées au sol de la galerie. Leur fonction de suivi automatique est enclenché. Au moindre mouvement, elles s’affolent et roulent sur le sol, entraînées également par leurs propres mouvements.

LIEN
https://arambartholl.com/pan-tilt-and-zoom/

Grey line

ARAM BARTHOLL : KEEPALIVE (2015)

Un rocher de la région de Neuenkirchen (Basse-Saxe) contient un générateur thermoélectrique qui convertit directement la chaleur en électricité. Les visiteurs sont invités à faire un feu sous le rocher afin d’alimenter un routeur wifi installé à l’intérieur de la pierre, révélant ensuite une grande collection de guides de survie.

Le routeur inspiré par piratebox.cc n’est pas connecté à Internet. Il propose aux utilisateurs de télécharger les guides et de télécharger autant de contenu qu’ils le souhaitent dans la base de données proposée. Tant que le feu produit suffisamment de chaleur, le routeur reste allumé.

Le titre Keepalive fait référence à un protocole utilisé sur les réseaux : un message est envoyé d’un appareil à un autre pour vérifier que la connexion entre les deux est bien active, ou pour empêcher qu’une connexion se brise, notamment dans le cas d’une connexion soumise à une minuterie.

LIENS
Keepalive sur le site de Aram Bartholl.
Voir le site de l’artiste berlinois Aram Bartholl, dont je vous recommande d’examiner et de suivre le travail.

Voir aussi :
BioLite : Campstove.
BioLite : Campstove Video.

Grey line

MARC LEE : SECURITY FIRST (2002)

MARC LEE : SECURITY FIRST (2002)

Une installation recréant une boutique idéale consacrée au monde merveilleux des technologies de surveillance (cameras, systèmes CCTV, etc), sorte de manifeste de contre-design face à l’utopie d’une sécurité totale.

LIENS
http://marclee.io/en/security-first/
→ Aussi : http://www.insecam.org/

Grey line

HELMUT SMITS : FLAMMA – A BASIC NEED (2008)

LIENS
Helmut Smits : Flamma – Making fire with IKEA products.
Voir le site de Helmut Smits, merveilleux artiste hollandais, dont je vous recommande d’examiner et de suivre le travail.

Voir aussi :
Faire du feu avec un bloc de glace taillé en loupe.
La guerre du feu, Jean-Jacques Annaud, 1981.

Grey line

DUNNE & RABY : DESIGNS FOR AN OVERPOPULATED PLANET : No. 1, FORAGERS (2009)

Protofarm 2050 invite cinq concepteurs à imaginer des solutions durables à différents problèmes auxquels nous sommes confrontés : urbanisation et population accrues, ressources naturelles limitées, défis climatiques, etc. « Designs for an Overpopulated Planet: No. 1, Foragers » est la proposition de Dunne & Raby.

LIEN
Dunne & Raby : Designs for an Overpopulated Planet: No. 1, Foragers (2009)

Grey line

ZACH BLAS : FACIAL WEAPONISATION SUITE (2011-14)

« Facial Weaponization Suite » lutte contre les systèmes biométriques de reconnaissance faciale – et les inégalités qu’elles induisent – en organisant des workshops de création de « masques collectifs » à partir de l’ensemble des caractéristiques des visages des participants, et rendant ces technologies inopérantes. Les masques sont utilisés pour des interventions publiques et des performances.

Quelques exemples :
– le « Fag Face Mask », généré à partir des données biométriques des visages de plusieurs homosexuels en réponse à des études scientifiques estimant pouvoir déterminer l’orientation sexuelle grâce à une simple reconnaissance faciale.
– un masque questionnant la noirceur sous trois angles : l’incapacité des technologies biométriques à admettre que la détection d’une peau foncée est − de fait − raciste, la prédilection de la couleur noire dans l’esthétique militante, et la noirceur en ce qu’elle embrouille les systèmes informatiques.
– un masque explorant les relations du féminisme avec la dissimulation et l’imperceptibilité, en prenant la loi française sur le port du voile comme le lieu d’une troublante obligation de visibilité
– un masque explorant enfin le déploiement de systèmes de sécurité biométriques à la frontière américano-mexicaine et les violences nationalistes qu’elles ont suscité.

LIEN
Zach Blas : Facial Weaponization Suite (2011-14)

Grey line

CPCP : MANUEL DE SURVIE À L’USAGE DES CITOYENS DU WEB (2016).

Manuel de survie à l’usage des citoyens du web

Info ou intox ? À chaque événement majeur, une foule de rumeurs envahissent la toile. Entre véritable info, site d’infaux satiriques et hoax, l’internaute doit aiguiser son esprit critique pour partager une information juste et pertinente. Comment distinguer le vrai du faux ? Quels sont les outils pour y arriver ? Ce petit guide à l’usage des internautes avertis conçu par le CPCP (Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation) à Bruxelles fait le point et propose des outils et des solutions.
La conception et la publication de ce guide n’intervient pas dans le champ de l’art, mais bien dans un contexte d’information citoyenne. Il peut cependant inspirer un projet artistique !

LIEN
À télécharger ici (PDF).

Grey line

LAURA POITRAS : CITIZENFOUR (2014)

Citizenfour

LIEN
Voir le film sur archive.org.
Citizenfour sur Wikipedia.
Les secrets de Citizenfour par sa réalisatrice Laura Poitras

Grey line

Documentation du cours.

Grey line

Voir l’article :
I-R.A.S.C : une protection contre la sécurité.
Vie privée (identité, surveillance, protection) : une documentation en images.

Grey line

SUBVERTISING.

→ Voir l’article Subvertising (multimedialab, 19 septembre 2010) à propos d’espaces publics ou privés, d’urban hacking, de réappropriation, de détournement, de tactical media, d’activisme…
Subvertising, une documentation en images.

Grey line

VOTE ÉLECTRONIQUE.

Le vote électronique a démontré des failles importantes. Il est pourtant toujours à l’ordre du jour pour les élections du 14 octobre 2018.
→ Voir l’article Machines à voix (multimedialab, 2 mai 2012).

Grey line

MoMA : DESIGN AND VIOLENCE (2015).

http://designandviolence.moma.org/
Preview (pdf) du catalogue [EN]
Avec notamment :
James Bridle : Drone shadow.

Grey line

“La surveillance est une activité qui génère une architecture totalitaire“.
Un article du journal Libération (17 septembre 2007) à propos du film “Faceless“ de Manu Luksch, 2007.

Grey line

INFORMATIONS GÉNÉRALES.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Biom%C3%A9trie
https://fr.wikipedia.org/wiki/Surveillance
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_la_surveillance

Grey line

Cours ‘Arts numériques – Atelier’
Erg (École de Recherche Graphique) 2018-2019, Pôle Art.
Professeur : Marc Wathieu.

Grey line


Post a comment

You must be connected to post a comment.